Hygiène

L’hygiène bucco-dentaire est un ensemble de pratiques strictement mécaniques permettant d'éliminer la plaque dentaire qui se forme naturellement et en permanence à la surface des dents.

L'élimination de la plaque dentaire permet d'éviter les maladies parodontales. En effet, les bactéries sont responsables d'une irritation des gencives (gingivite), qui deviennent rouges, gonflées ou ulcérées (perforées), et saignent abondamment à la moindre sollicitation mécanique (brossage, air pulsé). Cette situation risque de dégénérer en parodontite entraînant l'apparition de mobilité puis la perte des dents.

Moyens

·         Brosse à dents manuelle : les poils durs sont à manipuler avec précaution et surtout suivant les conseils du dentiste. Par prudence, on préfère les poils medium ou souples. Attention cependant certaines brosses aux poils trop souples ont tendance à s'écraser sur la dent sans effectuer un brossage correct. Les brosses à poils souples mais coniques pallient ce problème : la base large assure rigidité tandis que l'extrémité des poils effectue un brossage doux mais efficace. Il faut également épingler qu'un poil trop souple étale la plaque dentaire, plutôt que de l'éliminer.

·         Brosse à dents électrique : type circulaire à mouvement rotatif quart de tour alterné. Elle permet d'améliorer nettement l'hygiène bucco dentaire chez les personnes ayant des difficultés à réaliser un brossage manuel (déficit moteur ou mental). Diverses études comparatives, entre l'usage de la brosse à dent manuelle et celui de labrosse à dent électrique, ne montrent pas une différence qualitative significative entre l'une ou l'autre méthode de nettoyage. La différence entre celles-ci réside principalement dans le prix d'achat ; la brosse à dent manuelle étant nettement plus avantageuse sur ce point que la brosse à dent électrique.

·         Brosse à langue (en), comportant des poils plus courts et plus durs, elle permet d'assurer l'hygiène de la langue et de réduire la quantité de peaux mortes, riches en bactéries qui participent à la formation de la plaque dentaire. Il est aussi possible de brosser sa langue avec la brosse à dent, qui d'ailleurs incluent parfois au dos unracloir pour la langue.

·         Dentifrice fluoré. Le fluor préserve l’émail des attaques acides1. La quantité et la concentration en fluor doivent être adaptés à l'âge. Le fluor fut un facteur important de réduction des caries lors de son introduction dans les dentifrices. Le dentifrice de l'adulte contiendra au moins 1 000 p.p.m de sel fluoré.

·         Fil dentairebrossettes interdentaires, bâtonnets interdentaires en bois (un matériau assoupli par la salive pour mieux épouser les parois interdentaires) : pour nettoyer la face latérale des dents (zone inter-proximale), que la brosse à dents ne peut pas atteindre. L'usage du fil dentaire et celui des bâtonnets interdentaires en bois sont les plus fréquents. Lorsque l'espace entre les deux dents est suffisamment large, on peut alors passer des brossettes.